Ludovic Fagaut

Liste Besançon Maintenant (soutenue par Les républicains)
menée par Ludovic Fagaut
Végétaliser les repas CCAS, scolaires et administratifs :
Mettre en place une alternative végétarienne quotidienne : NON
 
Proposer 2 repas végétariens par semaine pour tous : OUI
Dans le cadre du plan de nutrition et selon la loi nous serons en mesure de faire respecter les préconisations en laissant le choix aux usagers dans le cadre de leur démarche personnelle.
Captivité animale
Maintenir l’engagement de la ville de Besançon, y compris sur le site de Micropolis, à refuser les cirques avec animaux sauvages : Oui
 
Proposer un plan d’action pour une sortie la plus rapide possible des animaux sauvages du zoo de la citadelle et leur transfert vers des refuges et sanctuaires : Oui
Je suis le premier à avoir abordé cette situation en souhaitant réorienter l’espace animalier. Les animaux sauvage demandant un grand espace d’évolution n’ont plus leur place au sein de la citadelle. Nous souhaitons donner à cet espace animalier une orientation plus locale et en adéquation avec notre climat. L’innovation numérique intégrera notre projet au travers du projet global Pro-citadelle.
Animaux errants :
Débloquer un budget pour la stérilisation des chats errants, en convention et partenariat avec les associations compétentes sur ce sujet : NON
Accompagner les associations pour les aider à soulever des fonds sans aucun souci et travailler en lien avec la SPA. Il n’est pas prévu de ligne budgétaire pour cela.
Animaux sauvages et liminaires
Instaurer le dimanche sans chasse sur le territoire communal : NON
 
Utiliser des solutions non létales pour limiter la prolifération des animaux liminaires (actions de prévention, régulation par des méthodes alternatives : répulsifs, contraceptifs…) et pour « reconduire » les animaux visiteurs, sangliers, renards… : NON
 
L’ACCA joue un rôle dans le phnéomène de régulation des espèces sur le territoire et adopte un engagement au sein de la gestion du milieu et de la transition écologique. Les armes non létales ne font que déplacer le problème et n’apporte pas de solution efficace.
Autres propositions libres visant à réduire la souffrance des animaux
La réorientation de l’espace animalier de la citadelle fait parti d’un axe fort pour nous afin de redonner aux animaux sauvages nécessitant des grands espaces de retrouver un cadre de vie meilleur. Nous poursuivons notre collaboration dans le cadre du programme de sauvegarde au sein du muséum. La lutte contre les incivilités fera parti aussi de nos axes de développement et cela s’articulera autour des animaux.